• Document: Cécile Chougnet. RIV et oncologie endocrinienne Médecine nucléaire Hôpital Saint Louis Paris
  • Size: 1.46 MB
  • Uploaded: 2019-07-19 15:26:38
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

Cécile Chougnet RIV et oncologie endocrinienne Médecine nucléaire Hôpital Saint Louis – Paris  Carcinome papillaire : ◦ Intra thyroïdien T1, T2, T3 sur la taille (y compris variant folliculaire) ◦ Pas d’embole vasculaire ◦ Chirurgie macroscopiquement complète (exérèse R0 ou R1) ◦ Absence de variant histologique agressif ◦ N0/Nx ou ≤5 N1 micrométastases ganglionnaires (<2mm) ◦ Pas de métastases M0/Mx  Carcinome vésiculaire ◦ bien différencié intra-thyroïdien à invasion minime : invasion capsulaire ou invasion vasculaire mineure (≤4 emboles), ◦ quelque soit le T et N0/Nx et M0/Mx  Microcarcinome papillaire, y compris multifocal, quand BRAF muté  Carcinome papillaire :  T3 extension extra thyroïdienne ◦ sauf micro T3 non BRAF muté ?  Avec embole/invasion vasculaire  Adénopathie palpable préopératoire N1 ◦ N1a/N1b modéré : nombre> 5 et/ou taille ≥ 2mm mais <30mm  Variant histologique agressif : ◦ cellules hautes, cellules cylindriques, solide, peu différencié, type sclérosant diffus  BRAF muté ? (si connu) : ◦ Carcinome papillaire intrathyroidien 1-4cm ou microT3  Carcinome papillaire ◦ T4 : extension majeure extra thyroïdienne ◦ R2 : exérèse tumorale incomplète macroscopique ◦ N1b ou N1a avec taille adénopathie ≥ 30 mm  M1 : Métastase à distance ◦ tout T, tout N, M1  Carcinome vésiculaire largement invasif ◦ >4 foyers invasion vasculaire  Ablation ◦ Définition : détruire les cellules thyroïdiennes normales ◦ But : faciliter la surveillance de maladie et l’évaluation initiale, obtenir une thyroglobuline basse ◦ Limite : la surveillance peut aussi être possible sans IRA selon seuil Tg choisi.  Adjuvant ◦ Définition : détruire des foyers tumoraux suspectés mais non connus ◦ But : améliorer la survie sans récidive/persistance. ◦ Limites : Intérêt seulement chez les patients avec maladie résiduelle et si le cancer est iodo-sensible  Thérapeutique ◦ Détruire des foyers tumoraux persistants ◦ But : Améliorer la survie spécifique et la survie sans récidive ◦ Limites : si le cancer est iodo sensible Bénéfice Bénéfice IRA ? rhTSH activité mortalité risque possible Bas risque liée au récidive ? cancer T1a Non Non Non / 0 N0/Nx M0/Mx N°51 B : Recommandation forte, preuve modérée T1b T2 T3 Non ? Résultats Pas en Oui 30 mCi taille discordants routine Reco 54A Reco 55 M0/Mx N0/Nx Reco 51A N° 51 A : Recommandation faible, preuve faible N° 54 A: recommandation forte, preuve modérée En pratique : paramètres individuels du patient - proposer protocole ESTIMABL2 - pour T1a(m) (somme 10 et 20mm) ou T1b N0/Nx M0/Mx - Bilan post opératoire pour décider nécessité ablation - Recommandation 50 Recommandation 51 Risque Bénéfice Bénéfice survie IRA ? rhTSH Activité intermédiaire mortalité sans récidive ? mCi ? liée au cancer T3 taille ? Résultats ? Résultats Cas par cas Oui 30 * N0/Nx M0/Mx discordants discordants Age élevé, Histo agressive T3 extension Non ? Résultats Cas par cas Oui 30 * N0/Nx M0/Mx discordants Souvent oui sauf micro-T3 T1 T2 Histo ? ? ? oui ? agressive T1 à T3 N1a Non ? Résultats Cas par cas Oui 30 * M0/Mx patient âgé ? discordants Souvent oui Sauf N1a micro T1 à T3 N1b Non ? Résultats Souvent oui Possib 30 à M0/M patient âgé ? discordants le 150 * Dose supérieure = 100mCi si signe d’agressivité T1 T2 histo agressive ? IRA : reco N°51 Reco faible, preuve faible rhTSH : reco 54 Activité : reco 55, reco 56  Utilisation rhTSH = thyrogen* ◦ Préférable pour qualité de vie : Cancer risque intermédiaire avec faible envahissement ganglionnaire  Reco N°54 A : rec

Recently converted files (publicly available):